GREEN Sénégal

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en tout temps par les coordonnées suivantes :

Email: greensenegaldk@gmail.com

Phone: +221 33 951 6830

© GREEN Sénégal  |  Terms of Use  |   Privacy Policy

ÉROSION CÔTIÈRE

Adaptation à l’érosion  côtière dans les zones  vulnérables 

Adaptation à l’érosion  côtière dans les zones  vulnérables 

DSC03578.JPG

A. Digue de protection côtière

 

La  digue  de  protection  côtière  de  Rufisque  permettra  de  lutter contre  l’érosion  côtière  et  l’avancée  de  la  mer  et  ainsi  gagner une cinquantaine de mètres de plage et sécuriser les habitations proches de la côte.   

JIKELF.jpg

A. Brise-lames Les  9  brise-lames,  érigés  à  200  m  au  large  permettront de  protéger  la   zone  côtière    située  dans  le  quartier  de Saly Koulang de la houle et de  sécuriser les habitations et  les  infrastructures  socio  économiques  comme  les hôtels et les maisons 

ADFGH.jpg

A. protection du quai de pêche

 

La digue de Joal constitue une des réalisations les plus importantes du projet. Elle est érigée sur une distance de 3300 m et comprend : 

1-Renforcement des capacités

1. Communication de proximité 

- Des  émissions  radio  sont  réalisées  toute  les  deux  semaines avec Sud FM Mbour et radio     Jokko de Rufisque. 

- Remises  de  prix  aux  meilleurs  élèves  des  quartiers.

- Distribution  de  matériel  de  nettoiement  et  de  gestion  des ordures  ménagères .

-  Le curage des canaux d’évacuation de Rufisque pour l’évacua- tion des eaux usées et pluviales. 

-  Deux panneaux de signalisations dans chaque site. 

- Des  visites  à  domicile  :  pour  le  partage et  de  sensibilisations autour des activités à mener.  

- Une base de données socio économique des ménages 

- Une situation  de  référence : elle a permis de disposer d’un état  des  lieux  en  termes  de  niveau  d’érosion,  de  système d’organisation  des  acteurs,  de  mobilisation  des  ressources,     d’initiatives collectives entreprises et d’implication des auto- rités. 

-  Forum sur la gestion des déchets 

- Road Show  

2. Formations  

Plusieurs sessions de formations ont été organisées au profit des groupements de femmes, des élus locaux, des comi- tés de quartier, des organisations socio professionnelles et des notables. Ces formations sont toujours  complétées par des restitutions au niveau des sites. 

-  Les dynamiques organisationnelles 

-  L’érosion côtière  

-  Le PANA  

-  Les changements climatiques et la pêche  

-  La valorisation des terres dégradées par la riziculture pluviale 

-  La formation sur le genre  

-  La formation sur le code de l’environnement et la loi du littoral en cours d’élaboration 

-  Formation des journalistes sur les thématiques liées à l’environnement et aux changements climatiques .

3. Réseau des acteurs du littoral 

Le réseau des acteurs du littoral (REAL) constitue une coalition regroupant plusieurs  catégories d’acteurs sen- sibles à l’érosion côtière. Il est composé des pêcheurs, des femmes transformatrices, des comités de quartier, des comités de veille écologiques et des élus locaux. Dans chaque zone un comité local a été mis en place. Le REAL contribue à la lutte contre l’érosion par des activités de sensibilisation et de plaidoiries. 

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon