GREEN Sénégal

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en tout temps par les coordonnées suivantes :

Email: greensenegaldk@gmail.com

Phone: +221 33 951 6830

© GREEN Sénégal  |  Terms of Use  |   Privacy Policy

VISION ET OBJECTIF

La vision de GREEN SENEGAL, pour l’horizon 2020, est de contribuer à la résilience des populations vulnérables, dans un contexte de changement climatique, pour un Sénégal vert, une agriculture prospère et un développement durable.

VALEURS DE

RÉFÉRENCE

GREEN  s’est particulièrement distingué dans le domaine de l’Environnement  dans lequel il compte parmi les ONG pionnières au Sénégal. La particularité ou les identités et valeurs de référence de GREEN  peuvent  être aussi appréciées à travers une démarche méthodologique fondée essentiellement sur :

 

Son mode d’intervention sur le terrain basé sur la demande ou le ciblage des bénéficiaires

À la demande des populations, GREEN peut être saisi par une Organisation Communautaire de Base (OCB) informée des réalisations de l’ONG au profit des populations, ou parce que ses responsables ont eu l’opportunité de rencontrer des représentants de l’ONG

Par ciblage : GREEN peut aussi intervenir au profit d’une communauté ou d’une Organisation Communautaire de Base, en procédant à un ciblage dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet ou programme. Le ciblage se fait selon deux cas de figures : le ciblage effectué par GREEN SENEGAL, ou le ciblage fait par l’Etat dans le cadre d’un partenariat pour la mise en œuvre d’un projet ou programme, à l’image du PNIR, du PNDL, du POGV2, de l’ONAS

Dans les deux cas, GREEN SENEGAL utilise les méthodes de diagnostic participatif telles que la MARP (Méthode Active de Recherche Participative), le SEPO (Succès, Echecs, Opportunités, Obstacles) et l’Audit environnemental. Ces méthodes permettent à l’ONG d’élaborer un Plan d’action avec ses activités prioritaires qui aboutit à un Projet de développement

Le Projet fait alors l’objet de signature d’une Convention de financement qui définit l’engagement des parties, la durée, le montant et les modalités de paiement

Un accompagnement des OCB pour faciliter leur autonomisation par rapport à

-l’accès au financement  (ouverture d’une ligne de crédit auprès des institutions de micro-finances).

-la dynamique organisationnelle : développement organisationnel et institutionnel (plan stratégique, -renouvellement des instances, reconnaissance juridique……)-

-le renforcement des capacités (formations thématiques, visites d’échanges, capitalisation des expériences…)

 

Un encadrement de proximité fondé sur l’expérience, la maitrise des réalités socio-économiques de terrain, l’intermédiation sociale et le dialogue avec les différents partenaires

 

La prise en compte de l’approche-genre comme excellent moyen de mobilisation communautaire, au regard du fort potentiel de développement que représentent les femmes et les groupes marginalisés

La médiation sociale dans le cadre de l’exécution des projets et programmes, pour impulser des changements sociaux allant dans le sens du développement. Cette médiation sociale se traduit par des actions de plaidoyer, d’information, de sensibilisation, de communication, de renforcement de capacités en vue de l’éveil des consciences des populations, de leur prise de conscience des enjeux du moment et de la mobilisation communautaire pour le développement local

 

La mise en réseau des Organisations  communautaires de base et /ou Organisations de producteurs, comme c’est le cas pour le Réseau des acteurs du littoral et le Réseau des entreprises sociales de Saint-Louis déjà mis en place. Le Réseau des producteurs du Bassin arachidier est en perspective de constitution

 

L’approche multi-acteurs (Organismes recherche, Universités, Privés, Structures d’encadrements et Services de l’Etat…) qui apporte de la synergie et de la valeur ajoutée pour la viabilité et la durabilité des programmes mis en œuvre

 

L’analyse et la prise en compte des valeurs de culture et des facteurs sociaux de contexte, par une démarche qui responsabilise les populations, comme moyen de faire émerger un nouveau type de leadership local

 

La prise en compte des leçons  tirées du vécu et des savoirs endogènes des communautés locales, en vue de capitaliser les meilleures pratiques. Cette stratégie permet d’identifier des solutions innovantes qui ont fait la preuve manifeste de délivrance d’extrants et de contribution aux changements attendus, ou qui témoignent d’un potentiel élevé de réalisation de bons résultats. La bonne pratique consiste ici en un mécanisme organisationnel, une approche méthodologique, une stratégie, une approche technique ou un processus de mise en œuvre d’un programme.

 

Le partage d’expériences avec d'autres acteurs évoluant dans le même domaine permet à GREEN Sénégal de contribuer au renforcement de plateformes thématiques, stratégiques et organisationnelles visant à maximiser l'impact des programmes et projets mis en œuvre dans les thématiques en lien avec ses axes d’intervention (Gestion des Ressources Naturelles, lutte contre l’érosion côtière, Changement climatique, Biodiversité, Soutien aux initiatives du genre en Afrique de l’ouest et du centre etc.). Cette implication des acteurs et la mise en synergie des expériences révèlent une logique de partenariat territorialisée et une efficacité dans la  coordination des actions pour une bonne cohérence des programmes  avec les priorités locales.

Le positionnement de GREEN comme centre de production de ressources d'informations accessibles à un large public (édition de la revue GREEN INFO, site WEB, émissions radiophoniques etc.), pour favoriser la réflexion collective en vue de promouvoir une conscience citoyenne sur les enjeux de développement

Le développement d’un large partenariat avec divers Organismes techniques et financiers nationaux et internationaux découlant du crédit accordé à GREEN Sénégal, du fait des résultats positifs enregistrés dans l’exécution de projets et programmes de développement au profit de populations déshéritées.

 

En affichant sa particularité par la mission qu’elle s’est fixée, sa démarche, ses domaines d’activités, sa stratégie d’intervention et de partenariat, GREEN-Sénégal est devenue une ONG reconnue aux niveaux national et international, au regard de ses importantes réalisations et de l’expansion progressive de ses domaines et zones d’intervention.

Contribuer à la sécurité alimentaire et lutter contre la pauvreté 

1.

Promouvoir la cherche-action pour une agriculture durable 

2.

Conserver, gérer et préserver les ressources naturelles 

3.

Protéger l’environnement et restaurer la biodiversité 

4.

Appuyer les communautés de base dans la mise en place d’activités de production agricole, de génération de revenus, de formation, de sécurité alimentaire, de gestion des ressources naturelles et de protection de l’environnement

5.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon