Rechercher
  • GREEN senegal

L’autonomisation des femmes

Présentation du point de vue de membres de l’équipe de GREEN SENEGAL


Dans différents milieux, l’organisation du travail est déterminée par les rôles attribués de façon distincte aux femmes et hommes. GREEN SENEGAL voit l’intérêt d’adopter une perspective de genre dans les actions menées avec les communautés. Une partie des interventions de l’organisation GREEN SENEGAL visent notamment l’autonomisation des femmes.

Ibrahima Fall, responsable des programmes, explique que l’organisation est consciente que les femmes investissent beaucoup de temps aux travaux ménagers et que ces tâches sont parfois peu reconnues et valorisées. En appui aux femmes dans leurs initiatives, ce dernier propose des actions sur deux paliers. D’une part, favoriser la conscientisation des femmes par rapport à leurs capacités d’agir afin d’être autonomes sur les plans financiers et décisionnels. Sans avoir pour objectif d’intervenir au sein même des ménages, l’idée est plus précisément de soutenir les initiatives menées par les femmes pour que celles-ci aient accès à un revenu. Il explique que « le revenu est un facteur déterminant de l’émancipation des femmes, ce qui nous a amené à développer des programmes d’économie sociale et solidaire afin de les accompagner. » Pour Marie-André Ndoye, assistante chargée des communications, certains changements sont déjà visibles. « Des fois, on voit que les femmes gagnent une marge de manœuvre dans leurs foyers, comme elles ont un revenu et participent aux dépenses de la famille», déclare-t-elle.


Transformation de produits halieutiques à Joal, avec le groupement Sargal Sa Jëkër

D’autre part, Ibrahima Fall explique que GREEN SENEGAL soutient les projets qui permettent aux femmes de se positionner comme leaders dans leurs communautés et souhaite que celles-ci continuent à intégrer les instances de décisions vers l’atteinte de la parité. Le fait d’intégrer ces structures est un élément clé pour amener les préoccupations des femmes à l’ordre du jour. De plus en plus, leurs associations et groupements jouissent d’une grande reconnaissance dans leur milieu et sont régulièrement concertées par les décideurs. Madame Ndoye abonde dans le même sens. «L’implication des femmes dans l’association ou dans les mouvements a un impact positif dans leur vie, ça leur permet de s’exprimer, de dire ce qu’elles pensent, que ça soit dans les collectivités locales ou dans leurs foyers. En fait, ça les encourage à aller vers la mairie ou à être conseillère», explique-t-elle.


Caroline Duteau, stagiaire du programme PSIJ chez GREEN SENEGAL





Cet article a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada

dans le cadre du Programme de stages internationaux pour les jeunes de Mer et Monde


70 vues
GREEN Sénégal

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en tout temps par les coordonnées suivantes :

Email: greensenegaldk@gmail.com

Phone: +221 33 951 6830

© GREEN Sénégal  |  Terms of Use  |   Privacy Policy

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon